Comment fabriquer une barre de danse chez soi ?

Pour avoir sa propre barre de danse pour pouvoir s’entraîner à la maison, la majorité des gens recherche toujours les moyens de réduire les coûts de sa fabrication. Et en général, c’est du solide. Dès lors, c’est évidemment plus économique d’en fabriquer et de la monter soi-même.

Pourquoi devrait-on envisager d’avoir une barre de danse faite maison ?

Que ce soit à but professionnel ou en amateur, l’importance des répétitions est capitale. Entre autre, le fait de s’exercer sur une nouvelle pas de danse ou de réviser les bases permet de rester au plus haut niveau. Concrètement, le plein potentiel ne peut être atteint sans faire des pratiques en dehors des cours. C’est pourquoi de nombreux danseurs choisissent d’installer un petit studio chez eux afin de pouvoir faire les entraînements nécessaires. 

Et pour faire des économies, certains propriétaires de studios n’hésitent pas à fabriquer leurs propres barres de danse. En les faisant correctement, celles-ci peuvent être d’aussi bonne qualité que celles achetées en usine. Toutefois, si cela dépasse vos domaines de compétences, faites appel à quelqu’un d’autre pour le faire à votre place. En fait, considérez les services d’un professionnel comme étant votre troisième solution.

Pour vous faire une idée du projet de barre de danse faite maison, voici quelques lignes directrices du processus.

Quelles sont les étapes pour réaliser une barre de danse ?

Avant de pouvoir commencer la construction, faites un remue-méninges sur papier pour déterminer les matériaux nécessaires. Une fois que tout a été noté, faites le tour des magasins pour faire les achats. En réalité, pour réussir ce genre de projet, le montage final doit être robuste. À ce sujet, choisissez entre un bois arrondi ou un tuyau de métal pour faire la barre ainsi que les supports. 

Habituellement, demandez au magasin de découper une longue tige de tuyau pour avoir plusieurs sections aux mensurations exigées. Par exemple, envisagez deux pièces à votre hauteur pour faire les supports. Plus particulièrement, tenez compte des centimètres en plus avec l’ajout des joints ainsi que des attaches. 

Éventuellement, questionnez le responsable si jamais le magasin possède une barre à hauteur réglable en stock. En fait, cette option est plus pratique si des enfants et des adultes utilisent la même barre. Dans le cas contraire, prenez quatre sections de tuyauterie supplémentaire d’environ trente centimètres de longueur chacune. Celles-ci serviront de structure de soutien pour votre barre autoportante. Avant de partir du magasin, demandez à ce que les tuyaux soient filetés à l’avance pour que l’assemblage à la maison soit plus simple.

La création d’un support mural

Les instructions ci-dessus concernent évidemment une barre autonome, ce qui est idéal pour une maison où plusieurs personnes partagent son utilisation. En revanche, pour faire une barre de montage mural, utilisez une barre en bois ou un tuyau de deux à trois mètres de longueur. Des supports muraux appropriés sont disponibles dans les magasins spécialisés en habitation. Comme les gammes de produits peuvent varier, demandez des conseils auprès des responsables de rayon. Ces derniers peuvent généralement vous aider afin de savoir quel matériel convient le mieux pour chaque partie de la structure. 

N’oubliez pas qu’une fois la barre fixée au mur, celle-ci sera impossible à déplacer. Si cette dernière devait être enlevée pour une raison quelconque, le mur devra être démoli et repeint pour effacer toute trace disgracieuse.